Crèche

La familiarisation

Lors d’un premier contact les parents, la directrice et la puéricultrice responsable parlent du fonctionnement de la Maison de l’enfant, visitent les locaux et complètent le dossier administratif. ROI et contrat sont expliqués clairement. Le projet d’accueil est présenté. La rencontre se fait en dehors des heures d’ouverture ou dans un endroit calme.

Lors d’une deuxième rencontre le personnel et les parents s’entretiennent du processus de familiarisation de l’enfant. Celle-ci sert à mieux connaître le petit, ses rituels, ses rythmes, ses besoins et ses comportements par le biais de l’observation et des échanges avec les parents. Toutes ces informations et d’autres (numéro de téléphone – allergies ……..) sont consignées dans son dossier personnel.

Cette familiarisation va aider le nouveau à s’intégrer au groupe et aussi amener les anciens à accepter le nouvel arrivé. L’accueillante fait les présentations. Les enfants font le reste, ils s’observent, se touchent ou s’ignorent. Le petit nouveau va petit à petit s’éloigner de son parent puis le rejoindre, puis s’éloigner de nouveau et ainsi de suite , toujours rassuré par la présence de sa maman ou de son papa. Pendant ce temps l’adulte fait connaissance avec le milieu d’accueil. Il peut sentir l’ambiance et imaginer comment va vivre son petit au quotidien. Il va pouvoir expliquer ses souhaits, son anxiété, ses craintes et alors la confiance pourra s’installer.
Il est important que l’enfant, quelque soit son âge, sente que ses parents sont prêts à le confier et que chacun (parent et professionnel) est préoccupé par son bien-être.

En observant parents et enfants lors du change, du repas, de la sieste…. l’accueillante pourra mieux ressentir et comprendre la petite personne dont elle devra s’occuper.
Après évaluation, la période de familiarisation pourra être prolongée si nécessaire. Elle pourra être de nouveau d’actualité après une longue absence suite à une maladie ou autre.

Après cette familiarisation, l’enfant va fréquenter « l’Ile aux enfants » sans sa maman. Les premiers temps peuvent être encore un peu difficiles pour les parents et l’enfant.
Face à cela, les accueillantes feront preuve d’attention, de compréhension et d’empathie. Il sera permis à l’enfant de s’exprimer. Ses pleurs seront entendus et acceptés. La transparence et la discussion seront de mise. Nous encourageons les objets transitionnels et les rituels. (exemple : la maman pourra apporter un drap de la maison et faire le lit de son bébé).

Les mamans qui allaitent seront les bienvenues pour nourrir leur petit.